Le foot fauteuil c'est tellement mieux...

     Dimanche, j'ai assisté pour la première fois à un match de foot fauteuil, et non des moindres puisqu'il s'agissait des phases finales de la Coupe de France et notamment de la finale entre Villeneuve d’Ascq et Châtenay Malabry.

Le ballon spécifique du foot fauteuil.Reproduction interdite sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

     Il m'ont tous largement conquis. Ce fut un grand plaisir d'assister à ces matchs. Tout d'abord, le fair-play entre eux et l'ambiance instaurée par les spectateurs ne pouvait laisser personne indifférent. Ensuite parce qu'on peut vivre un vrai moment de sport sans que des millions dépensés par des sponsors ne donnent des joueurs désagréables et fainéants. Parmi des spectateurs, se trouvaient des personnes qui ne connaissaient pas grand chose au foot et pourtant, elles sont reparties sur une bonne impression, surprises d'avoir pris du plaisir à se passionner pour du football. Quelle leçon de sport ! Et enfin, quelle leçon de vie également.



L'arrivée des finalistes avec une haie d'honneur du Bagad Naoned.
Reproduction interdite  - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1).
     Les règles de jeu sont similaires au football que tout le monde connaît. Seules diffèrent les règles de sécurité adaptées à l'état de fragilité physique de ces athlètes. D'une part, les fauteuils sont bridés à 10 km/h afin de prévenir tous les chocs violents et un renversement du fauteuil.  D'autre part, certaines "oppositions" sont interdites comme provoquer des chocs arrières (où se trouvent les moteurs), comme les chocs sur les roues arrières... . Enfin, pour limiter la "casse mécanique", lors d'une action de jeu, une règle stipule qu'il ne peut pas se trouver plus de trois joueurs dans moins de trois mètres. Ses règles existent et pourtant, elles n'apparaissent pas du tout lors des matchs, puisqu'on ne constate aucune contestation, aucune provocation, aucune simulation de faute, aucun mauvais esprit. C'est bien simple, ce football ne laisse aucune place à la mauvaise humeur !


     J'ai tenté rapidement une prise d'images en continue. Je laisse volontairement le film brut très imparfait mais transmettant mieux mon impression.



     Ne vous fiez pas à votre première impression, le foot fauteuil n'est en rien simpliste. Au cours de la matinée j'ai commencé à percevoir les stratégies de jeu propres à chaque équipe. Mais à regret, je ne saurai développer davantage ce point, du fait de ma méconnaissance.

Un joueur de Lorient opposé à un loupiot d'Auch.
Reproduction interdite sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).


     Je terminerai par une petite vidéo (de qualité médiocre faute de trépied) avec les vainqueurs 2012 de la Coupe de France de foot fauteuil : Villeneuve d’Ascq (pour la deuxième année consécutive). Et une petite improvisation du Bagad Naoned, "Le petit quinquin".



     Un grand merci à tous les participants pour ce magnifique moment que vous m'avez fait vivre et encore davantage de remerciements aux trois participants de Lorient et de Hyères qui m'ont expliqué les fautes sifflées, les règles de base etc.... J'espère que votre championnat intéressera de plus en plus de personnes car, vous au moins, vous produisez du beau jeu dans un état d'esprit remarquable, et vous entrainez derrière vous une belle ambiance.

PS : d'autres photographies suivront, si ce sujet vous plaît.

E.M

0