La nature reprend sa place ...

        Construits en 1974, rue Massenet, les bâtiments de l'ancienne école d'architecture de Nantes, soit au total 6.000 m², ont été abandonnés en juillet 2009. La nouvelle école nationale d'architecture ayant déménagé dans un quartier beaucoup plus en vogue (et sans doute, il est vrai plus accessible au niveau du réseau de transports de l'agglomération), les bâtiments avec une partie du mobilier restant se sont lentement dégradés (voir ici et ici) avant leur destruction totale quelques mois plus tard.


Sur les anciennes pelouses, se dresse aujourd'hui une clôture.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).




        Depuis 2010, le site qui devait accueillir un ensemble de 180 logements est presque totalement inoccupé puisque les riverains bloquent encore à ce jour le projet. Presque, car un petit potager collectif a vu le jour. Et puis les zones de circulation, les ronds-points, les anciennes aires de stationnement disparaissent petit à petit sous des arbustes téméraires, des touffes d'herbes ayant percé le bitume ... Lors de mon passage en avril dernier, les arbres de la vallée du Cens avaient également gagné doucement du terrain.


La colonisation de la nature est en route.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

A l'intérieur de la clôture, fraisiers, pieds de tomates et de courgettes, herbes aromatiques sont cultivés avec attention.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

La vallée du Cens au-delà du bitume.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).




        En attendant les suites ou non du programme immobilier dans ce cadre environnemental calme, presque en dehors de la ville, le terrain et les coins arborés sont le refuge régulier d'une poignée de sans-abris à la fin des soirées non-humides.


Le rond-point à l'entrée.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).


0