Question ludique du mois : compositeur

Quel illustre compositeur a séjourné 6 mois à Saint-Brévin-les-Pins (44) en 1921 ?



Indice 1 : son portrait ci-dessus a été croqué en 1928 par le peintre Henri Matisse.

Indice 2 : compositeur russe, il quitte l'URSS et la révolution russe pour se réfugier avec une partie de sa famille, notamment en Bretagne.

Indice 3 : il donnera des cours de piano au célèbre violoniste M. Rostropovich ! Les deux hommes resteront par la suite de fidèles amis.

Indice 4 : pas toujours reconnu ni traité avec bienveillance par les autorités communistes de son pays, il meurt le même jour que J. Staline en 1953 ! Son décès ne sera annoncé qu'après ses funérailles, 6 jours plus tard.

Indice 5 : il compose notamment Pierre et le loup et le ballet Roméo et Juliette ...

***



















Réponse : Serge Prokofiev (1891-1953)


        Nous sommes au printemps de l’année 1921, Serge Prokofiev a 30 ans. Il a quitté la Russie depuis le mois de mai 1918 et tente désormais de suivre une carrière de compositeur entre l’Europe et le Nouveau-Monde. Après avoir passé quelques mois aux États-Unis et en Angleterre, il rentre début février 1921 vers la France où l’attendent sa mère qui a pu fuir la Russie et sa fiancée Lina, venue le rejoindre. Il devra retourner à l’automne aux États-Unis pour une nouvelle saison musicale et diriger un opéra, l’Amour des trois oranges.



        En attendant et pour les 6 mois à venir, il cherche un lieu où résider. Pas en ville, pour échapper au bruit et à la foule et de préférence au bord de la mer. Ce sera aux Rochelets, à Saint-Brévin-les-Pins, dans une grande maison de pierres au milieu des pins, la villa Les Cytises. Cette villégiature se dessine en 2 grandes périodes : le printemps, dominé par ses engagements professionnels ; l’été, après la saison culturelle terminée, consacré à l’achèvement de nouvelles œuvres et à la recherche sur la musicalité des mots et de la musique. Lors de cette seconde période, il reçoit chez lui le poète symboliste russe Constantin Balmont, considéré à son époque comme l’un des plus grands poètes de son pays. [...] Chez S. Prokofiev, la matinée et un petit moment en soirée sont toujours consacrés au travail. Ainsi, dans la production musicale de sa période brévinoise de la villa des Cytises, se retrouvent, au moins 7 œuvres créées dont l'une des plus connues : son Troisième concerto, véritable défi de virtuosité pour tout pianiste.






        Brillant, mais peu facile, au caractère entier, [...] profondément russe, le talent de ce créateur force l’admiration, tant son œuvre s’est construite contres vents et marrées. Lina, sa fiancée délicieuse et courageuse sera elle aussi emportée dans le tourbillon d’un milieu artistique cosmopolite, puis victime impuissante d’un totalitarisme qui ne lui laissera aucune chance. Lina, toujours fidèle s’attachera à garder vivante la mémoire du musicien S. Prokofiev.





Pour en savoir plus :

Texte original, modifié : ici.

ici : Souvenirs personnels de Saint-Brévin-les-Pins, 1 juin 2015.
ici : Les Brévinoises, 16 juillet 2015.



0