Une botte à Orvault !

       A Orvault, commune de l'agglomération nantaise, un rond-point peut passer totalement inaperçu, pourtant, il énonce l'origine du nom du quartier et caractérise son ancienne fonction ...


Rond-point avenue de la Paquelais.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).


Des asperges sur un rond-point ??!!
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).



         Ce bas-relief représentant une botte d'asperge était autrefois installé sur la façade d'un café, route de Vannes. Aujourd'hui positionné sur une petite construction en pierres symbolisant un ancien réservoir, il " renvoie à l'époque des chars à bancs, des cultures sous châssis, des longues journées à sarcler, à biner, à semer et à scruter le ciel " et nous " rappelle les familles de maraîchers qui occupaient le site : les familles Langlais, Le Gac et Turpin-Foucher. "  En effet, jusqu'à l'aube de la Première Guerre mondiale, la grande propriété domine, si bien que 10 familles contrôlaient la moitié du territoire communal ! La dernière exploitation de maraîchage ferme ses portes dans les années 1990. 


       Pourtant Orvault ne signifiait-il pas " vallée d'or " en référence à la grande fertilité de ses terres apportée par deux vallées fluviales. D'ailleurs, le souvenir d'un passé agricole demeure au travers des noms de rues plus qu'explicites : rue des verts prés, des trois moulins, des boutons d'or, des genêts, de la botte d'asperge, du joli mai ... et rue des blés d'or ...



Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).


        Si Orvault demeure encore pour quelques décennies une commune à dominante rurale, les prémisses de l'urbanisation débutent dans les années 1920, sous l'impulsion notamment d'Alexandre Goupil. Et c'est là qu'intervient la caractéristique de l'occupation des sols dans le destin d'Orvault. Il était en effet plus économique, rapide et largement plus aisé de créer des quartiers entiers en s'adressant à un seul propriétaire à la tête de vastes domaines !

      " En 1923, une propriété de 25 ha est achetée par Alexandre Goupil. Il y lance le premier lotissement du Petit Chantilly qui s’est d’abord soldé par un échec du fait de son éloignement du centre-ville nantais, de son manque d’équipement et du coût important de l’aménagement de la rue principale, la rue Félix Vincent [ndrl : dénivelé important !]. Ce lotissement avait pour vocation d’accueillir une classe sociale assez aisée issue de l‘essor de l’industrie nantaise. A partir de cette opération, la rue Félix Vincent devient l’axe structurant de l’urbanisation du Sud-est de la commune. Dans les années 30, d'autres quartiers se greffent sur la rue F. Vincent : Pont-du-Cens, Bois Saint-Louis et Bout des Pavés ... "


        Enfin à partir des années 1960, afin de combler les " vides " entre Nantes et Orvault, les grands-ensembles puis les zones pavillonnaires sans réelle identité sortent de terre. Ces dernières sont particulièrement présentes dans l'espace qui nous intéresse ici (Cf. les pavillons en arrière plan sur les premières photographies). Toutefois, par un amusant jeu de piste et quelques indices, tout promeneur peut encore déceler certaines traces d'un passé plus ancien et s'imaginer de nouveau les terres maraichères entre les deux communes ...



Une maison des années 1920-30 qui devait être assez isolée à l'origine.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

En face, une sorte de maison-hangar avec sa demi-fenêtre occultée.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

La cabane aux volets bleus ...
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

Sa remise ...
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

Sa clôture ...
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

Champignon de mousse.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

Ancien abri pour du bétail ?
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

Bleu, pierre, mousse et rouille.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

La planche cloutée.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

Une maison avec les anciens abris pour quelques poules, quelques lapins, quelques moutons ... .
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).



0