Episode 4 : Amour et érotisme en Bretagne

Existe-t-il une spécificité bretonne en matière d'érotisme et d'amour ?


Épisode 4
Lovestores, sextoys, les Bretons aiment ...


        Fini les tabous du 19ème, qu'on se le dise le siècle dans lequel nous vivons est ouvert à l’érotisme et l’amour. Cela en partie grâce au combat ardent qu’ont pu mener les femmes pour se libérer du puritanisme et d’une société patriarcale qui ont longtemps régné. Et ce n’est pas fini, car tout n’est pas acquis.


Les sexshops dépassés

        En matière de sexe, les mœurs continuent d’évoluer. Le sexshop par exemple, perd du terrain au profit du lovestore. Un nouveau concept commercial plus ludique et glamour dans lequel les jeunes femmes n’hésitent plus à entrer. Et la Bretagne n’est pas en reste dans ce domaine. Après les Alsaciens, les Bretons sont en effet ceux qui achètent le plus de sextoys en ligne. De petites entreprises bretonnes sont également en pointe dans le domaine du jouet érotique connecté.




Sexe : je, tu, ils et elles consultent
        Enfin, les sexologues sont eux aussi de plus en plus sollicités. Leur clientèle s'est élargie. Il y a 20 ans ceux qui les consultaient avaient entre 25 et 55 ans maintenant, les praticiens reçoivent des hommes comme des femmes de 17 à 70 ans.



Pour en savoir plus :

Épisode 1 : L'érotisme dans la mythologie bretonne depuis le Moyen Âge.
Épisode 2 : Le kamasutra dans les églises bretonnes.
Épisode 3 : Les Bretons ne sont pas puritains.





0