Le far breton

Une recette ancienne et nature

        Le far breton ou farz forn (far au four) est un héritage de l'Ancien Régime, puisque les premiers textes évoquant cette consommation régionale datent du début du XVIIIème siècle. Sorte de bouillie épaisse salée (sel du beurre), toutes les farines disponibles (froment, sarrasin...) pouvaient être utilisées par les " petites gens " qui pouvaient, les bons jours, rajouter des morceaux de lard. La version sucrée, qui s'impose progressivement, au point de faire oublier celle salée, était à l'origine réservée aux jours de fêtes ou bien aux consommateurs ayant accès au sucre (met de luxe avant la betterave sucrière). Aussi, pour beaucoup, le far breton traditionnel contient depuis toujours des pruneaux, c'est bien connu, la Bretagne était une terre de prunes !! Pourtant la véritable recette de cette pâtisserie populaire est évidemment exempte de fruits, pas ou peu présents dans la région ou disponibles mais onéreux. Les pruneaux ou les raisins - fruits secs se conservant au transport et dans le temps - plongeront dans le far breton qu'au cours du XIXème siècle.

Source internet. ©Viel, Cuisine actuelle.

La recette
Ingrédients (6 pers)
 130 g de farine,
1/2 L de lait entier ou 350 g de lait entier et 150 g de crème fraiche à 30 % de matière grasse,
100 g de sucre,
4 œufs,
de la vanille,
(facultatif) : 300 g de pruneaux.

 
La veille, faites tremper les pruneaux dans du thé ou de l'eau tiède vanillée, afin de " réhydrater " les fruits.

1. Dans un saladier, mettre la farine, déposez les œufs uns à uns, ajoutez le sucre. Faire tiédir le lait (ou lait et crème) puis ajouter-le au mélange. Bien mélanger pour éviter les " pouloud " (les grumeaux) et aérer la pâte.

2. Bien égoutter les pruneaux. Préchauffez le four, thermostat 6 (180 C°). Beurrez le plat de cuisson, versez une partie de la pâte, ajoutez aléatoirement les pruneaux, puis recouvrez-les du reste de la préparation. Il faut au moins au moins 1 à 2 cm d'espace entre votre pâte et le haut du plat, car votre far va gonfler légèrement. 

3. Enfournez au four pendant 30 à 40 min, jusqu'à ce que la surface du far soit bien dorée. Pour savoir si votre far est cuit, la lame d'un couteau doit en sortir sèche.


©maximag.
Pour en savoir plus :


ici : Farz forn gwiniz du (far de blé noir au four), Une aiguille dans l'potage, 11/10/2014.


0