Les douves d'Angers.

     Une brève présentation en préambule : Angers, capitale historique de l'Anjou, est a mi-chemin entre Nantes et Tours. La ville a conservé une partie médiévale qui mérite le détour. Bien-sûr l'autoroute sur les quais de la Maine aux pieds du château est d'une laideur sans nom, toutefois, la déambulation entre la cathédrale et la forteresse, dans les rues étroites et pavées, reste agréable. Sans compter qu'entre les murs du château du bon roi René, se trouve la Tapisserie de l’apocalypse, magnifique œuvre tissée datant du XIVe siècle. Rien que pour elle, la ville m'a beaucoup plu.


E.M

0