Rentrée des écoliers.

Automne

Odeur des pluies de mon enfance
Derniers soleils de la saison !
A sept ans comme il faisait bon
Après d'ennuyeuses vacances,
Se retrouver dans sa maison !

La vieille classe de mon père,
Pleine de guêpes écrasées,
Sentait l'encre, le bois, la craie
Et ces merveilleuses poussières
Amassées par tout un été.

O temps charmant des brumes douces,
Des gibiers, des longs vols d'oiseaux,
Le vent souffle sous le préau,
Mais je tiens entre paume et pouce
Une rouge pomme à couteau.

René Guy Cadou, Les amis d'enfance.


     Dans mes souvenirs d'enfant, ce texte du poète local René Guy Cadou (né et mort près de Nantes (1920-1951)) est synonyme de "cauchemar vespéral". En effet, donner comme devoir la mémorisation d'une poésie me promettait systématiquement de longues soirées faites d'un apprentissage ennuyeux. Je me souviens aussi qu'à l'occasion des longues minutes consacrées à la régulière répétition des vers, ma maman s'était occupée en réalisant l'illustration demandée sur la page  de droite. Aujourd'hui, aucun de tous ces écrits mémorisés ne sont restés inscrits en tête, seules persistent de rares images. Le souvenir de cette pomme et de cette paume que je ne différenciais en rien à l'écrit, de ce préau de mon école traversées par des lignes de peintures rouges, bleues et jaunes... .

E.M

0