Détour par Dijon...


Portrait dit de Jeanne de Montagu, vers 1470. Photographie de 2004.

      L'identification du modèle avec Jeanne de Rabutin, épouse d'Hugues de Rabutin, reste aujourd'hui fort incertaine. Cette huile sur bois d'un peintre connu sous le nom de " Maître de Saint Jean de Luze ", et actif en Bourgogne au début du XVème siècle, est un don du new-yorkais David Rockefeller à l’État en 1986. Le musée des Beaux Arts de Dijon est assez remarquable, notamment pour ses peintures bourguignonnes et flamandes datant de l'apogée du duché, la richesse des portraits, les tombeaux de ducs etc... . D'ailleurs, la ville elle-même mérite largement un détour pour son patrimoine religieux, son palais ducal, ses toits vernissés, ses maisons médiévales à pans de bois...




0