Saint Brévin et les Brévinoises (2/2)

        A Saint Brévin-les-Pins, en 2008, 40.6 % de l'habitat est constitué de résidences secondaires (très loin derrière les 75.3 % de Piriac) soit exactement 3 733 logements [Sources INSEE]. Toutefois, ce pourcentage a eu tendance à diminuer depuis deux décennies puisque davantage de personnes habitent à l'année sur la commune et vont travailler dans l'agglomération nazairienne. 


        A Saint Brévin de nos jours, il ne reste plus guère de trace des maisons de pêcheurs, elles ont laissé la place à différentes styles architecturaux qui se côtoient depuis. Tout d'abord, l'héritage du XIXème siècle, au moment où les architectes reprennent des éléments de courants historiques médiévaux, de la Renaissance italienne ou flamande ! L'exemple-type demeure peut-être la villa La duchesse Anne sur le front de mer.


Le " château de la duchesse Anne ". 1 avenue de la Duchesse Anne.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).


Ou bien alors l'ancien casino à Saint Brévin l'océan, remplacé depuis par un autre casino version masse de béton :

Le casino sur le front de mer en 1911.



Sous l'influence du succès de la baie d'Arcachon, c'est ensuite le chalet qui fait son apparition sur la commune. Les nouvelles demeures se parent :

     - de toiture à large débord avec des soubassements affirmés,
     - de charpentes apparentes,
     - de magnifiques lambrequins, des frises de bois et des corniches d'angles,
     - les façades tout en bois ou parsemées de briques accueillent parfois de vastes balcons chez les plus aisés des propriétaires etc ...
     - de percements clairement organisés en façade,
     - très souvent d'un nom gravé sur une plaque de pierre : Lucette, Villa André, Les liserons, Sans Souci, Les mouettes, Bagatelle, Ti Yann (maison de Yann)...

L'ensemble du bois est par la suite peint, si bien que les couleurs ne manquent pas à Saint Brévin ! Localement, ces belles habitations typiques, dominées par le bois, sont nommées les Brévinoises.



Enfin, les villas " modernes" du XXème siècle vont suivre elles-aussi plusieurs courants architecturaux :

               . les styles normands, vendéens et/ou flamands,

              . le très fréquent style néo-breton avec un plan de forme rectangulaire, plusieurs pans de toitures, le traitement des toitures avec des pignons ouvragés et des volumes en appentis, l'entourage des baies en granit, l'utilisation de la pierre en soubassement  etc ... . Le tout étant adapté aux goûts et matériaux locaux ... [Exemple : 53 avenue de Beauval, ou 1 allée des algues, ou 17 rue Edouard Branly. Cf. Street view].

               . le style néo-basque : très représenté et reconnaissable par un long pan de toit dissymétrique,


Le style basque aux lueurs d'un coucher de soleil, 22 avenue de Beauval.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).


               . le style art déco de la Belle Époque doté d'un plan de forme carrée prononcé, d'une importante corniche décorative en maçonnerie, utilisation de pergolas en bois, du bow-window qui se caractérise par son côté « rapporté », souvent en bois, couvert par un petit volume de toiture à faible pente, quelquefois surmonté d’un balcon,

                . le style provençal : plan de forme rectangulaire prononcé, plusieurs pans de toiture, le volume de la toiture est traité en belvédère, grille ouvragée d’influence méditerranéenne.
               . Depuis les années 1970 environ, Saint Brévin n'a pas non plus échappé à l'apport massif de béton via les grands immeubles avec vue sur la mer. Toutefois, ils restent moins présents qu'à La Baule par exemple.



Illustrations (avec un appareil très ancien) du melting-pot architectural de Saint Brévin (2003-2006) :     


Aperçu de La Gitane, allée Moirin. Cette maison, proche de celle de ma grand-mère a nourri mon imaginaire d'enfant, nous saluons tous les jours le chat chassant le rat pour aller à la plage !

Une autre maison voisine, avenue du maréchal Joffre.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

Villa Édouard-Eugénie. Allée Moirin.

La paresseuse, allée Moirin.
Reproduction, utilisation et modification interdites sans autorisation - Tous droits réservés - All rights reserved (art L.111-1 et L.123-1 du code de la propriété intellectuelle).

La Brière, avenue de Mindin.





Pour aller plus loin :

Un diaporama de cartes postales anciennes : ici.
ici, Souvenirs de Saint Brévin les Pins, 19 juin 2015.

ici, Saint Brévin durant la Révolution, Société des historiens du Pays de Retz, 2010.
Duru (A.), Saint-Brévin à travers les siècles, Maulévrier, Éditions Hérault,‎ 267 p, 1996. Passionnant.
Le Bras (M.), Saint-Brevin et son passé, Nantes, 219 p, .



0