Prière d'un ermite


Gourdel Pierre, saint ermite en prière, 1856.

Cette sculpture aux dimensions relativement réduites (H 36 cm, L 24 cm) est une terre cuite patinée.

Sur le parchemin, le spectateur peut lire l'inscription suivante : il y aura des pleurs et des grincements de dents.

        Pierre Gourdel est un sculpteur brétillien né en 1824 à Châteaugiron. Après un cursus universitaire à l'école des beaux-arts de Rennes, il se consacre à la sculpture à l'image de son cousin Julien Gourdel (1804-1846). Lors de sa visite en Bretagne, il est remarqué par l'empereur Napoléon III grâce à deux de ses œuvres " typiquement bretonnes ". Sa soudaine renommée lui assure, jusqu'à sa mort en 1892, un certain train de vie, par l'intermédiaire de commandes émises par des villes de la région (alors que son cousin décède dans un dénuement total).

***
Per Gourdel, ganet a viz Meurzh 1824 e Kastell-Geron, hag aet d'an Anaon e 1892 a oa ur c'hizeller breizhat. Awenet eo bet gant ar Vreizhiz. Kenderv e oa da Juluan Gourdel, kizeller ivez.


0